Pastelliste

LE PASTEL

COMPOSITION

C’est une mélange d’une fine poudre de pigments extra-fins, d’agglutinants telle la gomme adragante et de kaolin ou de matières argileuses.

Il se présente sous forme de bâtons cylindriques, carrés, minces ou épais.

Avec ses couleurs immédiates, c’est un outil idéal pour la réalisation d’esquisses rapides.

Il y a deux types de pastels différents par la forme et la texture.

Le pastel sec ou doux, très similaire à la craie utilisée à l’école, s’écrasant facilement, que l’on protège à l’aide d’un fixatif.

Le pastel à l’huile, plus récent dont les couleurs sont plus difficiles à fondre mais qui est en revanche plus stable.

pastels

PASTEL SEC ou DOUX

C’ est une pâte (d’où son nom pastel) fabriquée à base de pigments en poudre liés grâce à de la résine ou de la gomme arabique que l’on découpe en bâtonnet pour être vendue en boîte ou individuellement.

Les pastels secs se séparent en trois catégories (durs, moyens ou tendres) suivant la quantité de pigment présente dans les bâtonnets.

Certaines fabrications sont plus destinées aux portraits par exemple.

On peut les fabriquer soi-même à partir de pigments et de craie. En jouant sur les proportions de cette dernière, on dispose d’un vaste choix de tonalité.
Chaque fabricant dispose de son propre nuancier, de sa propre numérotation et indique aussi le degré d’intensité à sa façon.

Un bon choix de couleur est primordial , les couleurs se mélangeant difficilement à un certain niveau. Les couleurs peuvent perdre de leur éclat et bourrer le papier si l’on tente trop de les fondre.

PASTELS TENDRE

Ce sont les plus utilisés grâce à leurs atouts. En effet, ils sont riches et éclatants en rendu car leur composition est faite de plus de pigments et moins d’agglutinants.
Mais la conséquence c’est une plus grande fragilité car friables et poudreux. On conseille en général d’utiliser un fixatif.
PASTELS DURS
Moins brillants, toujours liés à la composition, ils sont plus solides car contenant plus d’agglutinant.
Utilisés en priorité pour des travaux préparatoires, pour des dernières touches, ou en association avec d’autres techniques, ils accrochent moins au grain du papier.

CRAYONS PASTELS

Ce sont aussi des pastels secs protégés par une gaine de bois pour être moins cassants et salissants. Ils sont donc plus maniables et peuvent être combinés à d’autres.

PAPIER

Le dessin au pastel requiert l’utilisation d’un papier à gros grain, c’est à dire relativement rugueux au toucher pour permettre aux pigments de couleur de bien adhérer au support . Celui-ci doit avoir une bonne résistance pour ne pas gaufrer ou se déchirer.

Les papiers aquarelles conviennent également tant que leur texture est assez rugueuse pour retenir les pigments.

On peut aussi jouer avec les teintes des papiers couleurs en laissant apparaître des espaces. Le papier devient partie intégrante de la composition.

Il est possible de teindre soi-même son papier en saupoudrant du pastel broyé avec un chiffon humide que l’on frotte ensuite sur le papier, produisant ainsi un fond coloré.